Assurances : 4 façons de contrer les hausses

11 décembre 2017
Assurances : 4 façons de contrer les hausses
Nos actions individuelles peuvent avoir un impact collectif sur le coût des médicaments. Voici les gestes à adopter pour minimiser la hausse du prix de vos primes d'assurances.

 1- Choisir le médicament générique


Saviez-vous que le médicament générique est en moyenne 80% moins cher que le médicament de marque?

Le médicament générique comprend le même ingrédient actif que le médicament innovateur équivalent. Les différences entre les 2 médicaments se situent au niveau des ingrédients non médicinaux. Le médicament générique doit respecter les mêmes standards de qualité, d’efficacité et de fabrication que son équivalent innovateur. Afin d’en savoir plus, nous vous référons à l’entrevue que nous a accordée une pharmacienne de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) en décembre 2015.




 2. Renouveler aux 3 mois

Lorsque vous achetez des médicaments dans une pharmacie, le pharmacien vous facture des honoraires pour le service pharmaceutique qu’il vous rend. Or, si vous renouvelez vos médicaments aux 3 mois plutôt qu’au mois, l’honoraire qui vous est chargé habituellement pour chacune des 3 préparations mensuelles d’ordonnance devrait vous être chargé une seule fois pour le trimestre.

Veuillez noter que la SSQ refuse de renouveler certains médicaments pour plus de 30 jours, notamment pour des médicaments dont la dose change souvent durant l’année. Nous vous invitons donc à vous informer auprès de votre pharmacien et de la SSQ afin de savoir si votre médicament peut être renouvelé aux 3 mois.

3- Magasiner sa pharmacie
Selon une enquête récente du magazine Protégez-vous, le prix des médicaments varie énormément en fonction de la pharmacie où vous vous les procurez. Cette variation de prix s’explique par les honoraires facturés par le pharmacien, qui diffèrent d’un magasin à l’autre. À titre d’exemple, cette enquête nous apprend que le Pantoloc, un médicament contre les brûlements d’estomac, est vendu à 18 $ dans une pharmacie alors qu’il est vendu à 45,99 $ dans une autre pour 1 mois de prescription.

Depuis septembre dernier, les pharmaciens sont dans l’obligation d’indiquer le coût de leurs honoraires sur la facture. Ils peuvent différer pour plusieurs raisons, notamment les services offerts, le médicament demandé et les autres frais du pharmacien, tels que le salaire des employé·e·s et le coût de la location du local. Cette nouvelle pratique vous aidera donc à comparer les coûts des honoraires dans différentes pharmacies. N’oubliez pas qu’il existe également des pharmacies en ligne.

Si vous prenez plusieurs médicaments, il est important d’éviter de magasiner chaque médicament de manière individuelle. En effet, le pharmacien doit avoir une vue d’ensemble de votre dossier afin d’évaluer, notamment, les risques d’incompatibilité entre les médicaments prescrits. Cela veut donc dire que si vous magasinez votre pharmacie et que vous avez plusieurs médicaments, il est nécessaire de le faire avec la liste complète de vos médicaments.

4. Réclamer à la CNESST, la SAAQ ou l’IVAC
Vous êtes indemnisé·e par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ) ou encore par le fonds d’Indemnisation des victimes d’actes criminels (IVAC)? Vous avez alors tout intérêt à leur transmettre à la fois vos réclamations de soins professionnels et de médicaments. En plus d’alléger les charges imputables à votre régime d’assurance collective, vous aurez droit à un remboursement plus généreux! (La CNESST, la SAAQ et l’IVAC remboursent en effet à 100 %.) Nous vous invitons à vérifier l’admissibilité de vos réclamations auprès de votre agent d’indemnisation et à en aviser votre pharmacien.


POUR EN SAVOIR PLUS
En raison de l’augmentation de la consommation des différentes garanties offertes, le régime d’assurance collective des membres de l'APTS présente des hausses de tarification cette année notamment en matière d'assurance maladie. Pour en savoir plus, consultez notre article Tarification 2018
 
 
Retour