Comparatif des plateformes


Au moment de préparer ce comparatif, tous les partis n’avaient pas dévoilé leur plateforme électorale. Il est donc basé sur les documents des sites Internet des partis et sur leurs prises de position au cours des derniers mois. Ce comparatif sera mis à jour en fonction des annonces des différents partis.

Note aux lecteurs :
L’information présentée provient du document « Orientations en santé de la CAQ 2018 ».


 
Santé de la population
Redonnons aux CLSC les moyens d’agir en prévention et sur les déterminants sociaux de la santé.   • Plus d’accès aux consultations sans rendez-vous, l’amélioration de l’accès aux soins le soir et la fin de semaine dans les CLSC, GMF et cliniques réseaux et la possibilité de prendre rendez-vous avec un médecin de famille par Internet sont nécessaires.
Ces mesures d’accès à la première ligne réduiront le temps d’attente aux urgences.
     
Réinvestissons dans les soins de première ligne, en hébergement, en services à domicile, en centres jeunesse et en centres de réadaptation   • Investissements majeurs pour bonifier les soins à domicile et permettre aux aîné·e·s de demeurer chez eux.
• Les CLSC embaucheront du personnel supplémentaire et plus d’aîné·e·s pourront s’offrir des services d’aide à la vie domestique (repas, soins d’hygiène, ménage).
• Une norme de deux bains par semaine, plus de budget pour offrir des repas de qualité, plus de soins pour les résident·e·s hébergé·e·s et des installations rénovées.
Nos aîné·e·s dans les centres d’hébergement méritent de la dignité et des soins de qualité.
 Attaquons-nous aux problèmes de santé mentale et prenons soin de la santé psychologique de la population   • Poursuivre le déploiement du Plan d’action en santé mentale
     
Santé du personnel  de la santé et des services sociaux
Attaquons-nous à la surcharge de travail en ajoutant des ressources humaines   • Poursuivre le déploiement des 2 000 nouvelles personnes infirmières praticiennes spécialisées
• Ouvrir des postes d’infirmi·er·ère·s à temps complet et abolir les heures supplémentaires obligatoires
• Poursuivre les 17 projets pilotes sur les ratios patients-infirmière
• Décloisonner la pratique médicale pour permettre aux professionnel·le·s de la santé d’utiliser toutes leurs compétences
• Valoriser le travail des infirmi·er·ère·s auxiliaires et des préposé·e·s aux bénéficiaires en améliorant leurs conditions de travail
Reconnaissons l’autonomie professionnelle afin de permettre à nos membres d’exercer pleinement leurs compétences   • Décloisonner la pratique médicale pour permettre aux professionnel·le·s de la santé d’utiliser toutes leurs compétences
Santé des femmes
Adoptons une loi sur la conciliation famille-travail-études    • Révision de la Loi sur les normes du travail afin de l’adapter à la réalité des familles d’aujourd’hui
 • Un répit pour les nouveaux parents, qui pourront compter sur plus de flexibilité et de temps avec leurs nouveau-nés, sans pour autant augmenter les cotisations des travailleurs, des travailleuses et des entreprises.
 Augmentons le salaire minimum à 15 $ de l’heure pour sortir les femmes de la pauvreté    • Contre la proposition
Assurons-nous de la parité parmi les candidat·e·s    • François Legault s’est engagé à constituer un conseil des ministres paritaire
Santé du réseau
Instaurons un moratoire sur toute forme de réorganisation des services   • Favoriser la pluralité des fournisseurs de soins et de services de santé en faisant appel au secteur privé, en respectant le principe d’universalité qui garantit la gratuité des soins
 • Accélérer le virage vers le financement « à l’activité » des hôpitaux
 Respectons les forums de discussion et de consultation démocratique entre les directions d’établissements, le ministère et les syndicats    • Rétablir le poste de Commissaire à la santé et au bien-être (CSBE)
 Finançons adéquatement le réseau, notamment :
• en instaurant un régime d’assurance médicaments entièrement public et universel
• en revoyant la rémunération des médecins
• en luttant contre les paradis fiscaux afin de mieux financer le réseau
   • Régime d’assurance médicaments
- Contre la proposition
- Accélérer l’approbation des nouveaux médicaments et investir dans la recherche clinique effectuée au Québec

• Revoir la rémunération des médecins
- Une nouvelle entente avec les médecins spécialistes pour rétablir leur rémunération à un niveau raisonnable
- Revoir la tarification de certains actes médicaux
- Resserrer les règles de l’incorporation des médecins
- Reprendre le contrôle de la gestion des enveloppes budgétaires des médecins et abolir les primes cachées